Rechercher des articles

  • Effacer les filtres

Suivez-moi !

Abonnez-vous à notre newsletter

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible.
Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Liens Europe Ecologie

Derniers articles

Loi climat : un engagement historique

Le mercredi 7 octobre, le Parlement a adopté sa position sur la loi Climat, prévoyant une réduction des émissions de gaz à effet de serre d’au moins 60% d’ici 2030.

Parmi les autres points clés de la loi climat, on trouve l’engagement vers la neutralité climatique à 2050*, la fin des subventions aux énergies fossiles, un budget CO2 au niveau européen, la création d’un conseil européen scientifique, ainsi qu’un accès à la justice climatique. La prochaine étape sera celle des négociations en trilogue, avec la Commission européenne et le Conseil de l’Union européenne qui représente les États membres.

Ce vote est un grand pas en avant par rapport au précédent objectif et au texte initial de la Commission. Il va nous permettre d’avancer dans le bon sens sur les nombreux textes législatifs à venir. C’est maintenant aux États membres de faire preuve d’ambition face à l’urgence climatique. Rappelons toutefois que les scientifiques estiment qu’une réduction de 65% des émissions de CO2 est nécessaire pour respecter l’accord de Paris. En tant qu’écologistes, nous ne manquerons pas de le rappeler.

En tant que rapportrice de la Commission du développement régional, je suis intervenue avant le vote pour appeler mes collègues à adopter un objectif ambitieux :

 

En adoptant en faveur d’une baisse de 60% des émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030, par rapport aux niveaux de 1990, la plénière du Parlement européen s’est rangée derrière la position de la Commission de l’Environnement (ENVI) du Parlement européen. Cette position va plus loin que celle de la Commission européenne, qui défendait une baisse de 55% mais n’atteint pas ce que les scientifiques estiment nécessaires pour respecter l’accord de Paris sur le Climat et maintenir le réchauffement global sous la barre des 1.5°C.

Le 6 juillet 2020, la commission du développement régional avait été la première à donner son opinion sur la loi Climat, suite au rapport que j’avais préparé. Le rapport final insistait sur le rôle que les territoires ont à jouer face au changement climatique, mais aussi l’opportunité que la lutte contre le changement climatique peut représenter. Il sera impératif que les fonds européens soient alignés avec les objectifs de la loi Climat.

 

* La neutralité climatique signifie que les émissions de gaz à effet de serre sont entièrement compensées par leur absorption par des puits de carbone naturels (forêts, prairies, océans…)

Mot de passe oublié