Rechercher des articles

  • Effacer les filtres

Suivez-moi !

Abonnez-vous à notre newsletter

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible.
Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Liens Europe Ecologie

Derniers articles

Conférence Brexit et pêche du 17 novembre : revivez la discussion en replay !

Le 17 novembre 2020 j’organisais un webinaire sur le thème « Brexit, pêche et environnement marin : to deal or not to deal. ». Un sujet brûlant qui a donné lieu à de riches échanges, alors même que les négociateurs européens et britanniques sont censés adopter un accord dans les jours à venir. L’accès aux eaux britanniques poissonneuses pour les pêcheurs européens constitue un point de désaccord majeur entre l’Union européenne et le Royaume-Uni.

 

Mon collègue Philippe Lamberts a introduit par un état des lieux des négociations en se disant optimiste sur la perspective d’atteindre un accord dans les prochains jours. Il a rappelé que la pêche fait figure de point de blocage et que l’Union européenne devra probablement faire des concessions, même si il y aura une période de transition. La perspective d’un no-deal ferait courir des risques de concurrence déloyale.

 

Justine Guiny (Birdlife Europe) et Sarah Denman (Client Earth) ont rappelé les enjeux du Brexit pour l’environnement marin qui devra être au coeur des négociations à venir, dans le contexte de la crise climatique et de la biodiversité. Certains principes de durabilité essentiels de la Politique Commune de la Pêche doivent être maintenus et fixés en ligne avec les engagements internationaux. Sarah Denman a notamment évoqué les lacunes du projet de loi sur la pêche, voté par le Parlement britannique en octobre, et les risques de surpêche qui pourraient en découler.

 

Enfin, Stéphane Pinto, patron de pêche à Boulogne-sur-Mer, a donné la perspective des pêcheurs français, en rappelant que certains pêcheurs du nord pêchent à 70 voir à 100 % dans les eaux britanniques. L’absence d’accord conduirait à des impacts économiques majeurs sur les pêcheurs européens. Autre enjeu clé : les risques de surpêche en cas de non-accord. Les poissons ne connaissent pas de frontières, la pression de pêche est déjà forte sur certaines populations, et une mauvaise gestion des ressources halieutiques aurait des conséquences désastreuses des deux côtés de la Manche.

 

Pour revoir la conférence en ligne 

En Français :

 

In English: https://www.youtube.com/watch?v=_Tq3Dfgy3OE&feature=youtu.be

 

Mot de passe oublié